Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La chaise haute des poupées

La chaise haute des poupées

La voilà, elle est comme neuve la chaise haute des poupées de ma classe. Faut dire qu’elle était dans un état pitoyable :

La chaise haute des poupées

À tel point que je ne voyais pas tout à fait comment était l’assise à l’origine. Heureusement, il y a internet… J’ai donc retaillé cette assise dans deux tissus vert foncé (c’est la couleur des meubles de cuisine de la classe, je n’aurai pas forcément choisi ce vert mais je n’avais pas forcément envie de repeindre tous les meubles. Car il faut que je vous l’avoue, mon super coup de vénilia sur la table du coin cuisine, vous savez, pour éviter de coudre une "nappe pour apprendre à mettre la table" exprès, c’était très beau mais c’était sans compter les petits doigts qui gratouillent et qui décollent et qui déchirent… Pfff… Alors pas la peine de faire pareil sur les meubles. Donc, on garde le vert et on assortit).

La chaise haute des poupées

J’ai réalisé un espèce de matelassage, en inserrant entre les deux cotons un morceau de couette premier prix. J’ai fait tenir avec quelques coutures arrondies :

La chaise haute des poupées

J’en ai profité pour resserrer les vis, la chaise était un peu branlante… Faut dire que certains tout petits n’hésitent pas à essayer de monter dans cette chaise ou à rentrer dans la bassine des poupées… J’en ai même retrouvé un, un jour, entièrement recroquevillé dans le four des poupées. Il avait l’air de s’y sentir bien ! Faut rester zen, très très zen, en petite section !

La chaise haute des poupées

J’ai complété l’équipement du coin cuisine avec deux torchons, deux maniques et deux bavoirs pour les poupées, avec l’un et l’autre des deux tissus ou les deux recto-verso, il n’y a qu’à choisir. Il reste à installer des crochets mais en attendant on se sert de la chaise haute. Faut dire que j'ai de grands projets pour ce coin "maison". Ça mûrit doucement... Et faut dire que ce soir, c'est le soir des "faut dire". Non ?

 

Petit détail des bavoirs :

La chaise haute des poupées

Et voilà le coin cuisine aussitôt réinvesti ! Vu l’engouement, je pense que je fais finir ma carrière en utilisant le coin poupées-cuisine comme support de (presque) tous les apprentissages…

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article