Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La moufle/2, les animaux

 La moufle/2, les animaux

Alors, le tapis à histoire avance, hein, au rythme de ma vie de maman-femme qui travaille-femme des bois-personne attaquée de toutes parts par des microbes vilains qui te prennent tout l’énergie restante (à défaut d’être malade, c’est quand même mieux)… bref, pas très vite. Mais ça avance. Les personnages de l’histoire sont prêts. On se bat pour les tenir pendant la lecture de l’histoire…

Fabrication facile, sur une idée trouvée sur Eduscol. je vous le dis, moi, que les programmes de 2015 et leurs documents d’accompagnement sont très biens, pas la peine de pondre du nouveau, on n’a pas encore eu le temps de les exploiter.

Je n’avais pas envie de refaire des personnages plastifiés, je les voulais en volume ce coup-ci, pour faire craquer la moufle. Mais je me voyais mal coudre chacun des animaux. L’idée en or, trouvée sur Eduscol, donc, c’est… le papier transfert. Vous scannez les personnages (merci les collègues qui le font et le mettent en ligne, recto et verso en plus), vous les imprimez sur du papier transfert (pour ce premier essai, j’ai acheté un papier pas cher dans un magasin pas cher et le résultat est bien), recto et verso donc, vous découpez, vous posez sur du tissu clair (merci les vieux draps stockés depuis des années, on ne sait jamais, ça peut servir…) et vous repassez quelques minutes.

 La moufle/2, les animaux

Ensuite, découper, épingler endroit contre endroit et coudre. J’ai positionné les deux faces en m’appuyant sur une vitre pour voir par transparence. J’ai eu l’idée de dessiner ma couture au feutre jaune, toujours par transparence. Mauvaise idée, ça se voyait sur l’endroit, il a fallu que je lave entre-temps mais ça m’a permit de voir que le transfert tenait. Couture des deux morceaux en laissant une ouverture, cranter, retourner et bien ouvrir les coutures (j’utilise une aiguille à tricoter pour aller dans les recoins). Là encore une erreur à éviter : trop vouloir suivre le contour du personnage. Quand on retourne, ça tire et ça plisse. Heureusement je m'en suis aperçue dès le premier personnage, j’ai donc cousu les suivants plutôt en arrondi autour. Bourrer avec du rembourrage et fermer l’ouverture en cousant au point invisible. Et voilà !

Simple, non ? Bon, il m’aura fallu trois semaines mais… c’est fait. En même temps, pendant ce temps, la conception du reste se précise !

Le rendu du transfert fait un peu plastique et rigidifie le tissu mais c’est pas mal quand même.

Prochaine étape, la moufle qui se « déchirera » grâce à des scratches. J’ai trop hâte de sortir ça à mes élèves… ça va se battre en classe pour être celui·celle qui fait craquer la moufle !

 La moufle/2, les animaux

Ben quoi, oui, il y a une intruse. Il restait un peu de place sur la feuille, je n’allais pas gaspiller, non ? ! Ça fera un doudou à Célestine, un doudou à son image, c’est classe, non ? Ou alors un porte-clefs pour les clefs de la classe. On verra…

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article