Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le tapis à histoire de « Petit poisson blanc »

Ça fait longtemps que ça me titille… comment donner envie de lire à tous-toutes mes élèves… Il me semble qu’écouter une histoire tous les soirs à la maison est décisif et ça, je ne peux pas le faire à la place des familles. Alors comment leur faire sentir, si besoin est, bien sûr, combien est grand le plaisir de partager une histoire avec son enfant ? De fil en aiguille et de lectures en lectures, d’une chouette idée à une autre, dans tant de blogs, j’ai eu envie de fabriquer des tapis à histoires. Le projet a démarré avec les Éphémères (voir article sur ce blog). J’ai illustré plusieurs histoires avec des ébauches de tapis (qui ne sont pas encore finis mais que je finirai un jour, c’est sûr ! …). L’un d’eux a vraiment eu du succès, et les retours que j’ai reçus m’ont encore plus motivée. Donc, c’était décidé, j'allais coudre plein de tapis à histoire pour que mes élèves puissent en emmener à la maison aussi souvent qu'ils·elles le souhaitent. Bon évidemment, j’ai réfréné mon enthousiasme ! Ce projet se réalisera dans LES années à venir. Mais ça y est, j'en ai fait un, on peut dire qu'il est fini et qu’il est prêt à partir dans les familles. Je vous le présente :

Le tapis à histoire de « Petit poisson blanc »

J’ai choisi d’illustrer « Petit poisson blanc » de Guido van Genechten. Pas facile de trouver une histoire réalisable en tapis. Celle-là a beaucoup plu à mes petit·e·s élèves, certain·e·s que je n’avais jamais entendu·e·s se sont mis·e·s à parler quand je l’ai racontée, j’ai voulu profiter de ça. En les entendant raconter l’histoire en classe, je me suis dit qu’avec le tapis, ils·elles pourraient faire pareil à la maison. Et vous savez quoi ? Les recherches sur l’apprentissage de la lecture montrent que si l’élève est capable de raconter les histoires qu’il·elle a entendues, c’est qu’il·elle se prépare à apprendre à lire ET à comprendre ce qu’il·elle lit. Parce que lire, ça n’est pas simplement déchiffrer… Bon, bref, passons enfin au tapis ! Je décris grosso-modo sa réalisation si vous voulez vous y mettre !

 

C’est un tapis moelleux d’environ 1 m par 40 cm. La bonne taille pour être étalé au milieu du coin regroupement. J'ai choisi un coton bleu sur lequel j'ai cousu, en appliqué, un tissu bleu et vert pour représenter les algues et au milieu, il se trouve que j'avais un tissu avec des poissons, je me suis dit que ça pourrait faire un banc de sardines,  ça le fait, non ? J'ai ajouté quelques algues (ruban vert cousu froncé). J'ai disposé les six animaux que rencontre Petit poisson blanc pour repérer l'emplacement des velcros et j’ai cousu ces velcros (face douce sur le tapis). Pour donner de la tenue au tapis, je l’ai matelassé avec un morceau de couette premier prix (c’est une astuce que j’ai trouvée sur un blog mais je ne sais plus lequel). Pour faire tenir au tapis bleu, j’ai cousu en zig-zigzag serré le trajet de Petit poisson blanc, d’un bord à l’autre. Enfin, j’ai cousu le tissu de derrière, avec des poissons bien sûr ! (tissu trouvé chez Toto tissus Montpellier, pour les autres tissus et le ruban, c’est du stock tellement vieux que je ne me rappelle plus de l’origine), d’abord endroit contre endroit, en laissant une ouverture puis retourné et refermé en cousant tout autour, avec un point « vague », bien sûr !

Le tapis à histoire de « Petit poisson blanc »
Le tapis à histoire de « Petit poisson blanc »

Ensuite, il fallait les animaux. Alors là, je l’avoue, j’ai calé… J’ai cousu Petit poisson blanc et sa maman et j’ai imprimé et plastifié les autres. Un jour, dès que j’ai le temps, je les coudrai… Je projette de les faire plats avec un tissu genre polaire. Pour Petit poisson blanc et sa maman, j’ai pris du tissu blanc. J’ai mis les couleurs de l’arc-en-ciel avec des pastels gras spécial tissu (j’ai trouvé ça chez Pental Arts, c’est très simple d’usage, on dessine et on fixe au fer à repasser). J’ai brodé les yeux et les bouches. Pour Petit poisson blanc, d’un côté une bouche triste et une larme (perle en forme de goutte, mes élèves adorent la tripoter, je crois qu’il faudra la recoudre un jour ou l’autre !) et de l’autre une bouche sourire. J’ai collé les velcros rugueux derrière les animaux plastifiés avec du scotch double-face. Suis pas certaine de la bonne tenue, à voir à l’usage…

Le tapis à histoire de « Petit poisson blanc »

Enfin, pour le transport, un sac pour mettre l’album, le tapis et la pochette avec les animaux (un tote bag recyclé, voir article précédent sur la mascotte) et une pochette pour ranger les animaux plastifiés.

Le tapis à histoire de « Petit poisson blanc »
Le tapis à histoire de « Petit poisson blanc »

Et voilà ! C’est sûr, j’y ai passé des heures, je n’en coudrai pas 24 cette année ! Mais je me suis bien amusée à le réaliser. Et quel plaisir de voir les enfants découvrir le contenu du sac et se raconter encore et encore l’histoire !

Le tapis à histoire de « Petit poisson blanc »

Il existe plusieurs réalisations de  ce tapis que l'on peut voir sur internet. Je ne suis pas la première à le réaliser ! Je veux citer celle qui m’a guidée, celle qui m’a décidée : c’est Isastuce (son tapis : https://www.isastuce.com/couture_pour_enfant-le-tapis-a-histoire-de-petit-poisson-blanc-mon-tapis/). Et d’ailleurs, ça n’est pas la première fois qu’elle m’inspire, je vous montrerai l’autre réalisation un jour ! Je ne me suis pas senti le courage de faire aussi bien qu’elle, j'ai beaucoup simplifié le projet et finalement, c’est très bien aussi. Et du coup, plus facile à faire. Allez, à qui ?

 

Quant à moi, je cherche un album sur l’hiver qui soit assez simple pour des toutes petites et petites sections et dont l’histoire soit illustrable sur un tapis. Vous avez une idée ? J’ai bien pensé à « La moufle » mais le texte me paraît un peu long pour mes élèves dont l’attention n’est pas encore très grande.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
I
Très joli tapis et hâte de découvrir le prochain ;-)<br /> J'ai raconté la moufle à mes 4 classes (2 PS, 1 MS et 1 GS) et tous ont beaucoup aimé. Les PS n'ont pas décroché les yeux du tapis grâce à la structure répétitive. Ils ont beaucoup aimé, tu peux te lancer !
Répondre